• Episode 1

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    L’automne avait fait place à l’hiver. La neige recouvrait de son beau voile enneigé la douce ville de Riverview. Comblant le cœur de ses habitants. Les Vauganne vivaient paisiblement. Les uns en élevant leurs enfants, les autres en travaillant. Le temps avait bien passé. Aèlys revenait de chez Calixte où les jumelles, Yolande et Antoinette (T-T) avaient grandi et étaient devenues de magnifiques bambines.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    La vieille dame se rendit chez leurs nouveaux voisins. Et oui, Elias avait quitté le nid. Après s’être marié à Ségolène, ils avaient emménagé dans une maison construite par Aèlys et Elven. Tout confort et meublé.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Alors vous vous faites à la vie à deux ?

    - Bien sûr, Belle-maman.

    - Mon petit, je t’ai déjà dit de me tutoyer.

    - Ce n’est pas si simple.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Je me doute. Plaisanta la vieille femme.

    - Comment va toute la famille ?

    - Bien, bien. Je viens de chez Calixte.

    - Oh, les petites doivent avoir grandi.

    - Oh oui. Elles sont tellement mignonnes !

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Et si nous visitions la maison d’Elias ?

    Voici une modeste chambre de fillette, dans les tons rouge.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    La cuisine, avec une grande table, car le souhait de Ségolène est d’avoir cinq enfants. Bon courage Elias. La porte se trouvant sur la droite donne sur la salle de bain.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Plus loin, dans le couloir, vous trouverez une petite chambre de bébé. Deux berceaux ? Pourquoi ? Ségolène va vous répondre.

    - Belle-maman nous les as offerts, en disant " Si l’un d’eux casse, vous avez du change !"

    Merci Ségolène.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    En face, la chambre parentale, aux couleurs d’Elias : le lilas.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    A côté, une chambre d’ado.  Oui, Aèlys connaissait les plans de Ségolène et avait prévu dans la conception des pièces un grand nombre de chambre. Elle rêve secrètement d’être grand-mère.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    L’après-midi avait filé à grand vitesse, et Aèlys rentra enfin chez elle. Elle trouva son époux tranquillement posé dans le canapé à regarder une série du moment. Elle se faufila discrètement jusqu’à lui et plaça ses mains sur les yeux du vieil homme.

    - Qui c’est ?

    - Aèlys ?

    - Ah ! Tu m’as démasqué !

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Il faut dire que ta voix m’est si familière.

    - Dois-je le prendre comme un reproche ? Demanda-t-elle de façon taquine.

    - A  toi de voir.

    Elle lui donna une petite tape sur l’épaule puis se plaça sur le côté, tout en avançant le visage vers celui d’Elven.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Ils s’embrassèrent avec douceur, exprimant leur amour si intacte.

    - Je t’aime.

    - Je t’aime aussi ma belle.

    Elle s’installa à ses côtés, calla la tête contre l’épaule de son homme puis lui conta sa journée.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Une toute autre mélodie fut jouée dans la salle de bain. Aloyse  éternua bruyamment puis renifla de façon tout aussi peu ragoûtante. Elle se frictionna les bras. La journée fut rude et en tant que salariée au Centre d’affaire de la ville, la demoiselle avait passé la journée à l’extérieur à suivre son patron sur le terrain. Résultat : elle était frigorifiée et avait un bon petit rhume.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Elle passa rapidement sous la douche. La chaleur de l’eau lui raviva les sens, ainsi que les membres. Au premier contact, l’eau l’ébouillanta mais elle prit sur elle. Elle se délectait enfin d’un peu de chaleur.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Un peu trop peut-être.

    - Aloyse ! Tais-toi ! J’entends plus la télé. Hurla Gwillerm, tout en tambourinant la porte de son poing.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    A la nuit tombée, après avoir mangé une petite salade, la demoiselle fila dans l’atelier qui trônait au fond de la cour.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Elle y trouva son père, travaillant sur son dernier roman.

    - Coucou Papa !

    - Bonsoir ma belle. Alors cette journée ?

    - Ereintante !

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Les joies du monde du travail, fit Elven.

    - Ouais ben… Je sais pas ce qui est pire entre l’école et le travail.

    - Tu ne pourrais pas avoir une passion plus… féminine ?

    - Le bricolage est mixte Papa. Regarde, Mamie elle bricolait, et Papy lui cuisinait.

    Le vieil homme esquissa un sourire et laissa sa fille bricoler tout en sifflotant.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Au tour de Gwillerm de profitait de la salle de bain. Il s’était préparé un bon bain fumant, légèrement parfumé afin de détendre ses muscles après une bonne séance de sport. Bien qu’il soit dans les forces de l’ordre – et coéquipier de Nolan- il aimait s’entretenir, notre beau Gwillerm.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Ah que la vie est bellleuuuh ! Où est donc la mort ?

    Euh… Oui… Le blondinet avait sa propre façon d’exprimer sa joie.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Au sortir de la baignoire, une fois habillé, son téléphone sonna. En regardant le numéro, le jeune homme paniqua, manquant de peu de laisser tomber l’appareil dans l’eau.

    - Cleeda ?

    - Gwilly ! S’il te plaît, viens m’aider !!

    La supplique de son amie Cleeda fendit le cœur du jeune policier qui s’en attendre, se précipita à l’extérieur.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Routes enneigées mais ciel dégagé. Gwillerm filait aussi rapidement qu’il le pouvait.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Il s’arrêta à l’autre bout de la ville, près du restaurant que les jeunes aimaient fréquenter.

    - Calme-toi Cleeda.

    - Que je me calme ?! Gwilly ! Ma propre mère, tu te rends compte ?

    - C’est sur… Te mettre à la porte sous prétexte que tu ne rapportes pas assez d’argent.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Cleeda était le parfait exemple de la jeune fille excentrique qui sous ses mots agressifs et provocateurs, elle dissimulait un cœur généreux et plein d’amour. Lorsque Gwillerm la rencontra, elle était rebelle et dangereuse. Mais le jeune homme réussi à l’apprivoiser et elle devint son amie.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Qu’est-ce que je vais bien pouvoir faire, maintenant ? Journée de chiotte ! Virée de chez moi, virée du boulot, sans un sous, sans projet d’avenir…

    Le jeune homme la sentit sur le point de rupture. Elle qui était si forte étant à deux doigts de tomber en larme.

    - Oublie tout ça pour le moment. Ça ne te dirait pas de manger ? Demanda-t-il en désignant le bâtiment derrière eux.

    Elle esquissa un léger mouvement de tête, un faible sourire sur le coin des lèvres. Gwillerm, attentionné, l’escorta jusque dans le restaurant, lui racontant une anecdote sur son oncle Nolan qui faillit s’étouffer avec un beignet.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    La soirée défilait tranquillement. Alors que certains travaillaient ou se distrayaient, d’autre se recueillait. Aèlys était là depuis un petit moment, comme chaque soir depuis quelques temps. Le départ d’Elias était une bonne chose mais, l’envol de son deuxième enfant avait subtilement brisé le cœur de la vieille femme. Heureusement pour elle, les jumeaux étaient décidés à rester.

    - Papa, Maman… J’espère que vous allez bien dans cet endroit que l’on nomme Paradis. Pourtant notre bonne vieille Terre n’est pas si mal, non ?

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Papa, Maman… Comme vous me manquez. Je sais que je ne suis plus en âge de pleurer votre absence. Enfin, je veux dire : je dois me montrer adulte. Je suis mère et grand-mère désormais. Oh ! Je ne vous l’ai pas dit ? Ségolène, la femme d’Elias, est enceinte.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Elle soupira. Elle parlait, seule. Oui, c’était un fait. Les voisins devaient la prendre pour une folle, mais ses confessions lui soulageaient le cœur.

    - La famille s’agrandit, les enfants grandissent. Mes bébés s’envolent et perpétuent notre nom. Papa, Maman, êtes-vous heureux de tous cela ? Moi en tout cas, je suis heureuse… Enfin, je crois…

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Un bruit feutré se glissa derrière la vieille femme qui contemplait les tombes dans un silence de recueillement. Des mains vinrent la saisir par la taille. Aèlys sentit un souffle chaud contre son cou.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Maman…

    - Bonsoir mon chat.

    - Encore en train de parler à Papy et Mamie ?

    Sa mère garda le silence. Aloyse aimait sa mère, malgré les petits différents qu’elles eurent dans le passé. Et encore aujourd’hui.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Papa te cherche, tu sais ?

    Aèlys hocha la tête. Bien sûr qu’elle le savait. Son mari la cherchait tous les soirs. Mais il savait également où la trouver. C’était devenu une habitude, un rituel.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Ne tarde pas d’accord ? Il fait plutôt froid ce soir.

    - Ne t’en fais pas, ma chérie. J’aime le froid.

    - C’est bien la seule chose que l’on a en commun.

    - Oui… Et pourtant tu me ressembles assez.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    La jeune femme sourit puis embrassa sa mère sur la joue. Aloyse savait bien qu’elle ressemblait à sa mère. Elles étaient tout aussi têtue l’une et l’autre. Elles s’emportaient rapidement et elles doutaient de leurs capacités. Son père le lui avait si souvent fait remarquer qu’elle s’en apercevait désormais.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Elle n’ignorait pas non plus que sa mère rentrerait quand elle le voudrait. Depuis quelques soirs, ses recueils étaient bien plus longs et empreint de mélancolie. Le cœur un peu lourd, Aloyse pénétra dans la demeure. Si sa mère avait le loisir de se coucher tard, elle, était tenue par des horaires.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Tu es sur ?

    - Bien sûr ! Mes parents ne diront rien. Et puis ça leur ferait plaisir de voir de nouvelles têtes.

    - Nouvelles têtes ?

    Gwillerm et Cleeda venaient de sortir du restaurant. Le ventre bien tendu par un excellent repas, le jeune homme avait proposé à son amie de venir habiter chez lui. Elle avait tout d’abord refusé. Elle détestait être redevable. Alors il lui avait fourni un compromis : la colocation. Devoir verser un loyer et aider dans la maison, rassura la belle rousse qui accepta tout en même en rechignant. La voir agir ainsi lui rappela sa sœur.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    - Bon… C’est peut-être pas le bon terme.

    - Ah ouais ? Demanda-t-elle, espiègle.

    - Tu me cherches p’tite tête ? Continua Gwillerm sur le même ton.

    - Non, mais je t’ai trouvé.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Alors qu’ils se chatouillaient, jouant comme des gosses qu’ils n’étaient plus, Gwillerm en profita pour attraper distraitement les doigts de la jeune femme. Ils stoppèrent leur jeu, laissant le silence s’installer.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Seuls au milieu de nulle part. Seuls au milieu de la tempête. La neige pour seule témoin. Le vent pour chœur.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Le jeune homme avança délicatement le menton de sa partenaire vers le sien. Laissant le temps s’égrainer lentement. Tel un slow. Telle une larme qui se forme. Puis l’apothéose. Leurs lèvres se collèrent, brisant les tabous de leur cœur. Il était ce qu’elle a toujours attendu. Un homme qui prendrait soin d’elle, qui l’aimerait malgré ses caprices et son caractère.

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Elle voulut approfondir leur échange. Elle passa les bras autour de ses épaules. Il comprit ses intentions et affermit sa prise, ramenant ses hanches contre les siennes. Il n’attendait que cela. Et ce, depuis leur rencontre. Elle était là. Simplement dans le parc jouxtant leur maison. Il l’avait entendu hurler. La croyant mal prise, il s’était précipité mais c’était elle qui dominait. L’homme contre qui elle était en prise courbait l’échine alors qu’elle hurlait avec véhémence sa haine à son encontre. 

    Episode 1 - L'hiver et ses raisons

    Oubliant le passé, le présent et le futur, Gwillerm et Cleeda n’eurent nullement besoin de mot pour se comprendre. Leur souffle, leur chaleur commune, leur geste. Simplement, suffirent à exprimer leur sentiment : "Je t’aime".


    5 commentaires
  •  Episode 2

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Petite matinée chez les Vauganne. Le petit couple faisait du sport ensemble. Passion qu’ils partageaient.

    - Je te dis qu’elle est partie au festival.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Toute seule ?

    - Faut croire.

    - C’est pas possible ! Aloyse est incapable de sortir seule.

    - Et bien, il faut croire qu’elle prend sur elle.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Impossible !

    - Tu dis de ta sœur qu’elle est têtue… Mais mon vieux, t’es pas mieux.

    - Oui mais ce têtu, tu l’aime.

    Elle lui tira la langue et ils rirent tous les deux, tout en enchaînant leurs mouvements.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Aloyse était bien là où on la soupçonnait d’être. Au festival de l’hiver. Fidèle à elle-même, elle traînait à l’extérieur en tenue légère, sous le regard surpris des passants.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    L’héritière était assez solitaire, mais ce n’était pas de son fait. A trop traîner avec ses frères, elle n’avait jamais lié de réels liens. Sans amis, sans amour. Elle n’avait que sa famille.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Cependant, même si elle affichait un air détaché face à cette situation, elle en était la première meurtrie. Elle rêvait le plus secrètement de mener une vie de couple et de famille. Mais timide, elle n’osait regarder autour d’elle. Et de toute façon, qui pouvait-elle intéresser ?

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Mais même Aloyse avait ses limites avec le froid et la neige. Elle décida alors de monter à l’étage et de se prendre une boisson chaude.

    - Qu’est-ce que je vous sers, Mademoiselle ?

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Elle regarda son interlocuteur et son visage se décomposa. Elle fixait tout bêtement le vendeur, incapable de détacher son regard.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    L’homme la fixait également, plus intrigué qu’autre chose.

    - Mademoiselle ?

    Il commençait à se sentir mal à l’aise, à se faire dévisager comme ça.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Euh… Je… Balbutia la jeune femme.

    - Tout va bien ? Vous tremblez.

    Elle regarda ses mains. Elle tremblait, et fort, s’il arrivait à le percevoir.

    - Vous devez avoir froid, dans cette tenue. Il s’est passé quelque chose ?

    - Non ! Hurla-t-elle, chose qui surprit le vendeur. Euh… Je veux dire : non tout va bien. J’ai seulement trop joué avec la neige.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Enfin, vous voyez… Tout ce blanc…. Ca réveille notre âme d’enfant, et on se lasse rarement de la vue qu’elle créée…

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Ah ! La voilà belle, notre héritière. Plus elle tentait de s’expliquer, plus elle s’enfoncer.

    - Vous devez me trouver stupide… Soupira-t-elle finalement.

    - Non, je vous assure que non. Vous êtes très mignonne.

    Elle osa le regarda en face. Son visage reflétait son sérieux. Aloyse se sentit fébrile et pourtant, elle avait chaud désormais. Le sourire de cet homme lui brûla les entrailles et réchauffa son cœur.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    La nuit était là, teintant d’un bleu profond la ville. La jeune femme s’arrêta chez son frère avant de rentrer. Elle tomba sur sa belle-sœur qui l’accueillit avec un immense sourire.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Alors cette grossesse ?

    - Ça pousse comme tu peux le voir.

    - Ça doit être si merveilleux ! Fit-elle rêveuse.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Le ton employé par Aloyse toucha Ségolène. Mais la jeune femme ne lui laissa guère le temps de la rassurer. Elle contra attaqua.

    - Oh regarde ! Un cerf !

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Où ?

    Mais voilà ! Ceci était une feinte. Aloyse profita que Ségolène eut le dos tourné pour préparer son assaut.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Il n’y a rien, Aloyse.

    - Je sais !

    La femme se retourna. Enfin elle en eut l’intention mais une chose froide et humide se colla dans sa nuque. Elle hurla, surprise.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Allez ma chère Belle-sœur ! Réglons nos comptes sur le terrain.

    La future maman rit tout en lui donnant une légère tape sur l’épaule. Cependant, elle déclina l’offre, car elle s’épuisait facilement avec sa grossesse, et devait rester le moins longtemps debout. Déçue mais comprenant malgré tout, Aloyse suivit sa belle-sœur à l’intérieur.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Tu es sûre que je peux te laisser toute seule ?

    - Mais oui ! Je ne suis pas en sucre, et Eli ne va pas tarder.

    - D’accord… Mais au moindre pro…

    - Je sais, je sais. J’appelle ! Allez va ! Il se fait tard !

    Aloyse s’exécuta, un peu jalouse de cette future maman qui récupère tant d’attention.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Un autre couple profitait des bras de son amant. Enfin, ceci n’était pas encore officiel. Gwillerm était passablement amoureux de cette femme, mais elle restait assez distante avec lui.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Mais quand il souhaitait aller plus loin que de simple baiser, Cleeda se renfrognait et devenait aigrie.

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    - Je ne suis pas une fille facile, Gwillerm !

    Mais il ne l’avait jamais pris comme telle. Il aurait voulu le lui expliquer, mais avec véhémence, elle lui somma de se taire.

    - Je vais dormir avec ta sœur ! Que ça te fasse réfléchir !

    Episode 2 -  Rêve et Espoir

    Tout en se glissant dans les draps, Cleeda bougonnait.

    - Encore une dispute ? Dit à demi-voix Aloyse.

    - Il ne comprend pas…

    - Tu sais, il te suffirait de le lui expliquer.

    Peu à peu, Aloyse en était venue à apprécier leur nouvelle colocataire. Bien qu’il y ait une chambre de libre, elle courait toujours se réfugier dans la chambre de notre héritière. 

    Cleeda ne répondit rien et éteignit la lumière. Aloyse soupira. Son frère avait choisi une femme de caractère au lourd passé émotionnel.


    2 commentaires
  • Episode 3

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Journée banale pour une famille pas banale ? Les Vauganne étaient une famille ordinaire. Les parents vivotaient de leurs passions, les enfants grandissaient et perpétuaient leur nom. Ils travaillaient et volaient de leurs propres ailes.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Si certains convolaient depuis belle lurette, la plus jeune – et unique fille- de la famille demeurait célibataire, au grand damne de sa mère qui lui répétait sans cesse : Prend exemple sur tes frères. La brune avait beau chercher, peu de monde se bousculait pour lui parler. Elle comptait sur ses relations professionnelles et là, encore, la déception. Que des femmes ou des personnes âgées, ou déjà marié. Aloyse était "désespérée" mais elle n’était pas une briseuse de couple.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    On trouvait de tout à Riverview. Même des fantômes au volant d’une quatre roues bien rouillée que l’on appelait communément : une voiture.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Si sa fille était incapable de se trouver un mari et de fonder une famille, Aèlys ne désespérait pas. L’espoir fait vivre, voyez-vous ! Se plaisait-elle à dire. Elle rendit donc visite à son benjamin.

    - Maman, tu ne pourrais pas laisser Aloyse gérer sa vie ?

    - Comment ?

    Et oui, ses relations avec Elias étaient meilleures depuis quelques temps. Elle ne voyait plus que par Calixte, et son nouveau confident était son brun de frère.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Ecoute mon lapin, je m’inquiète pour elle. Avec ton père, nous ne sommes pas éternels.

    - Maman, tu as encore de belles années devant toi.

    - Je l’espère, Elias… Je l’espère. Dit Aèlys, peu convaincue.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Vivement que Ségolène accouche.

    - Oh ! Vous n’avez pas idée, Mme Vauganne. Ce petit devient bien lourd.

    - J’ai connu ça. Et les jumeaux l’étaient encore plus. Elle rit puis enchaîna : Félicitations mes chéris.

    - Merci Maman. Dit Elias, ému.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Aèlys, après avoir discuté avec sa belle-fille, et Elias étant parti travailler, décida de profiter de leur piscine. Après tout, ne l’avait-elle pas faite construire pour elle-même – à titre officieux.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Ce fut avec joie et élégance, que notre héritière numéro 2 s’élança dans les eaux propres de la piscine.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    C’était l’hiver, il neigeait, mais Aèlys se sentait si bien dans l’eau. Elle n’était pas glaciale ni trop chaude. L’idéale pour cette amoureuse de l’hiver. Elle passa délicatement ses doigts dans l’eau de la cascade artificielle, projetant ici et là des gouttelettes de chlore.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Pendant ce temps, en face, dans la demeure familiale, Elven et Cleeda s’adonnaient à un passe-temps de saison : la construction de bonhomme de neige.

    1

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Si j’étais toi, Elven, je ne m’y prendrais pas comme ça.

    - Et pourquoi ça ?

    - Ton dos ! T’es plus tout jeune ! Faut savoir bien se tenir.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Arrête de dire des bêtises Cleeda, et habillons-le.

    - C’est tout un art.

    - On croirait entendre Aloyse.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Mais l’apparence du bonhomme inquiéta quelque peu le vieil homme. La faucheuse n’était jamais un bon signe.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Aèlys se sentit étrange. Elle se mit à flotter au-dessus des eaux.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    D’étranges picotements lui parcoururent l’échine puis tout le corps. Elle se sentait changer.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Descendante de l’infâme Aimée ! Nous voilà enfin face à face pour le jugement final !

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    La mort s’approcha du bassin puis glissa. Le corps d’Aèlys suivi le mouvement.

    - Et voilà ! C’est pourquoi je déteste les piscines ! Pesta la mort.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Allez Mortelle, c’est à ton tour.

    Elle souleva le corps spectral de vieille femme à sa hauteur.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Je vous en supplie, Dame Noire ! Je veux voir mes petits-enfants grandir !

    - Jamais Mortelle. Ton temps est révolu.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    La faucheuse ne laissa aucun répit à Aèlys et faucha son âme à l’aide de sa faux, emportant dans son sillage le spectre de la défunte.

    - Bon… et maintenant… Comment je sors de là ?

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    La terrible nouvelle arriva à Aloyse lorsqu’elle rentra du travail. Sa journée avait pourtant était fructueuse car elle obtint une promotion. Mais cette joie disparue dès qu’elle lut le sms que son père lui avait envoyé.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Garce ! Je te maudis ! Toi et tous tes descendants !

    Oui, elle s’adressait bien au bonhomme de neige. Mais l’effigie de cette dame noir neigeuse lui remuait les entrailles et lui brisait le cœur.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    La jeune femme fit exploser sa rage et sa peine contre cette pauvre sculpture hivernale.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Gwillerm était également au travail lorsque la nouvelle lui incomba. Il prit sa veste et sortit sans un mot, tout comme son oncle Nolan –coéquipier. Ils n’avaient aucun mot, la gorge serrée tous les deux. Leur chef leur autorisa à rentrer chez eux.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Pourquoi si tôt, Maman ?

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Elven lui pleurait également, penché sur la tombe de sa femme, trônant encore dans le jardin d’Elias.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Tu es si injuste, Aèlys. Nous nous étions promis de partir ensemble. De ne jamais se quitter… Mon amour…

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Ségolène arriva peu de temps après, les larmes coulant sans cesse.

    - Je suis si navrée, Monsieur… J’aurais… j’aurais dû être là.

    - Ma Chérie…

    - Je suis désolée, c’est de ma faute.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Ségolène, tu n’as rien à te reprocher. La santé du bébé avant tout, c’est ce qu’elle aurait voulu.

    - Monsieur Vauganne…

    - Pourrais-tu me laisser seul ?

    La jeune femme obtempéra sans un mot. Elle s’éloigna en regardant son beau-père qui pleurait. Son amour pour Aèlys fut toujours sincère et ce depuis la plus tendre enfance de l’humaine.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Plus tard, dans la soirée…

    - Quoi ?

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Aloyse s’écroula dans ses bras. La peine était trop forte. Bien qu’ils ne se connaissent pas énormément, la jeune fille trouva du réconfort dans ses bras. Un réconfort qu’elle ne trouvera nulle part ailleurs.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Elle pleurait de tout son saoul oubliant les larmes qui allèrent mouiller la veste de cet homme. Il tapota légèrement son dos, ne sachant quoi faire.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Il la regarda, alors que les larmes coulaient encore sur le visage de la jeune femme. Elle semblait si faible, si fragile. Comme un oisillon hors de son nid. Il ne put résister et il avança ses lèvres. D’abord surprise, elle ne fit rien. Mais la douceur de la pression qu’il exerçait contre sa bouche la fit se détendre, oubliant la raison de ses larmes un court instant. Un instant bien trop court. Elle eut tant voulu qu’il se prolongea. Mais la chaleur du baiser s’estompa, alors elle ouvrit les yeux et vit le jeune homme lui sourire de façon timide.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Elle se dégagea de son emprise afin de pouvoir lui tourner le dos. Elle se sentait gênée. Gênée par cet échange mais surtout pour avoir oublié ne serait-ce qu’un instant la disparition de sa mère.

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    - Aloyse ?

    Silence. Elle ne pouvait rien dire, submergée par différentes émotions : tristesse, rage, haine, amour, envie, joie. Si elle parlait, elle savait que ses larmes reviendraient.

    - Ais-je fais quelque chose de mal ?

    Non… Oui… Elle était perdue. Tout se mélangeait dans son esprit. Elle ferma les yeux et dans un soupir elle lui pria de partir.

    - S’il te plaît, Vagn…

    Episode 3 - La Dame en robe noire

    Bien que la nuit fût une des nuits les plus belles de la saison, la famille était bien trop triste pour pouvoir contempler les étoiles et le firmament. Aèlys en serait sûrement chagrinée. Elle qui adorait ses parents devait être heureuse de les avoir retrouvé.


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique